Thursday, October 15, 2020

 Si "le réel est (bien) le rationnel et (que) le rationnel (soit) le réel", il faut croire que tout ce qui est est parrce qu'il n'en pouvait pas, qu'il n'en peut pas être autrement, et qu'il en ira, sans doute de même à l'avenir; qu'est-ce qui alors empêche de prédire l'avenir?

Un jour peut - être viendra où les mathématiciens pourront prédire l'avenir, mais ce ne sera pas avant que l'irrationnel ne soit devenu rationnel; pour l'heure et jusqu'ici, l'irrationnel n'est qu'expliquable; parfois.


Tuesday, October 13, 2020

 L'homme n'est ni naturellement bon, ni naturellement mauvais: il, tout simplement nexiste pas, pas plus que la nature d'ailleurs.

Tout sujet qui ne vit que pour satisfaire ses besoins, qui se voit condamné à vivre ainsi, à ne vivre qu'ainsi, n'est, lui aussi, qu'un membre de la gent animale.

Il faudrait, surtout en ces temps de pandémie, se demander si ou se rappeler que l'être humain n'est pas le pire des virus.

Est-ce pour oublier que ses besoins, qui ne sont pas que des besoins, ne peuvent être satisfaits, que l'être humain s'est inventé des devoirs?

Au fond, il n'y a qu'un seul devoir et ce n'en est pas un: celui d'aimer qui n'en est pas un, car impossible à accomplir, et c'est pour cela qu'on ne peut jamais cesser d'aimer.

La vie, est-ce autre chose qu'un exercice de rhétorique?



Friday, October 2, 2020

 Quand on ne rencontre que des gens intelligents, il en résulte qu'on finit par comprendre qu'ils ne sont pas si intelligents qu'on le croyait, quand on n'est pas convaincu de n'être alors qu'un nigaud.

Il n'est pas vrai que l'hermétisme soit synonyme de profondeur, même si l'on ne peut nier que ce qui est vraiment profond soit souvent hermétique.

Un gauchiste, c'est souvent un homme de droite qui s'ignore et qui n'a surtout pas lu Lénine.

Kropotkine a, bien mieux que Darwin, compris que la survie est un combat, mais non la vie, d'autant plus que la survie elle - même n'est pas que combat.

La compagnie des sots est autrement plus dangereuse qu'on ne le croit en ceci qu'elle incite même les sots à se croire intelligents et, de ce fait, à se montrer encore plus sots.

Ce n'est ni l'antiquité ni  la contemporanéité d'une oeuvre qui en garantit la qualité, sauf aux yeux des journalistes.






 Le terme méthode dit amplement que le sujet humain (n')est (qu')une espèce de marcheur et de là, peut - être, la confusion chez beaucoup pour qui, faute de savoir lire, le marcheur n'est nullement différent du marchand et (pire encore!) inversement.

Un marcheur n'est un marcheur que s'il n'arrive jamais à detination et il peut d'autant moins y arriver qu'il ne sait même s'il y a, pour lui, quelque destination.

L'existence, qu'est cela, si ce n'est un théâtre d'illusions et de mensonges? On ne peut que se réjouir que ce ne soit pas pire encore.

Il n'est pas philosophe, il n'est même pas architecte, et il se veut politique: de telles personnes sont dangereuses, mais on ne les empêche pas nuire.

Si le juriste n'est pas, ayant bien mieux à faire, avocat, l'avocat, lui, est plutôt le contraire du juriste: l'un est philosophe, peut - être même sage, l'autre n'est que rhétoricien, voire sophiste, mais la plupart sont bien plus amis de Protagoras que de Platon.

On invente ce qui n'existe pas, on découvre ce qui, bien que caché,  est déjà: on découvre à force de patience, on invente grâce au génie qui est comme une faculté de l'imagination créatrice.



Sunday, September 27, 2020

 L"emploi du terme "philosophie" par les philosophes eux - mêmes, par ceux en lesquels on voit, pour diverses raisons, bonnes et mauvaises, des philosophes, pour désigner l'activité à laquelle ils se consacrent, ne laisse pas de surprendre; qu'un autre dise de Foucault par exemple qu'il l'admire en tant que philosophen est déjà suffisamment étonnant, non que Foucault ne soit pas philosophe, mais quand on - pas n'importe qui, mais un grand professeur d'université ou tel érudit - aura affirmé de Foucault, ou de Derrida, ou de Lacan, que ce sont de grands philosophes, on ne sera pa plus avancé, vu qu'on pourra difficilement justifier en quoi ils sont philosophes. Certes, on pourra toujours dire qu'ils passent leur temps à philosopher, qu'ils font donc de la philosophie, voire, bien mieux encore, qu'ils en produisent. Il semble plus facile de comprendre ce que c'est que faire de la philosophie, dans la mesure où il s'agirait de conformer ses propos, son discours à celui d'auttes personnes tenues, à tort ou à  raison, pour philosophes, de les répéter ou de les imiter. On peut douter que le dernier des analphabètes lui - même souscrive à cela. Et la question de savoir ce qu'est la philosophie, le philosopher, ce qu'est un philosophe demeure toujours en attente de réponse.

Cependant, si on hésite à se dire philosophe soi - même, si le philosophe, lui - même, hésite à se dire ou à se croire philosophe, il n'hésitera pas, une seconde, à trouver que Platon, Aristote, Descartes, Hegel et (même) certains contemporains aussi , sont de grands philosophes. Mais, qu'est-ce qui permet de dire que Descartes et Hegel sont de grands philosophes? A quoi reconnaît - on que quelqu'un est philosophe, ou non?

Les questions que posent et se posent les philosophes ne datent pas d'hier et ne préoccupent pas que ceux que l'on dit ou sait philosophes. Ce qui distingue le philosophe, l'esprit philosophique, c'est la manière de poser, d'approfondir les questions, c'est la méthode inventée pour appréhender la réalité.

Saturday, September 26, 2020

 Il faut ne rien comprendre à la philosophie pour oser se dire philosophe.

Un jour peut - être viendra où l'on pourra se dire philosophe comme de nos jours on se dit commerçant ou politicien, mais ce sera parce que la philosophie, parce que l'objet de la philosophie aura alors cessé d'étonner.

Le philosophe doit, pour philosopher,  se retirer du monde, mais en y restant.

La difficulté de l'acte philosophique  a pour conséquence que bien des nigauds se persuadent de faire oeuvre philosophique.

La philosophie, ce n'est autre chose que la tentative toujours renouvelée et jamais réussie de comprendre les êtres et les choses.

Le philosophe consacre tout son temps à s'effacer et à effacer .


Tuesday, September 22, 2020

 Il est très difficile de vivre bien, mais, malgré tout, pas impossible, le plus difficile, c'est de mourir dans la dignité et la splendeur.

On ne pense ni à la vie, ni à la mort: quand on est en vie, parce qu'on se convainc qu'on vipleinement ou qu'on vivra pleinement bientôt; quand on est sur le point de mourir, parce qu'on n'a alors  plus le temps de penser à quoi que ce soit.

Philosopher, c'est apprendre à se pénétrer de ce fait tout simple: toute certitude est à l'être humain inaccessible, et c'est tant mieux. 

Bien des gens - voire tout le monde - rêvent d'être Napoléon; seul Napoléon ne voulait peut - être pas être Napoléon, mais il n'en savait rien.

Il y a quelque chose de pornographique dans tout désir de ressembler à quelqu'un, s'agît - il d'un personnage de fiction.

C'est parce qu'il avait voulu " être Chateaubriand ou rien, comme tout le monde", que Victor Hugo parvint à être Victor Hugo.